Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : S'Molshemer blog
  • S'Molshemer blog
  • : Contemplation + ou - critique d'une belle assoupie dans son alcôve territoriale, assortie de coups d'oeil ailleurs...
  • Contact

Profil

  • Stierkopf
  • Retraité de l'enseignement supérieur

Recherche

The ultimate selfie

poleurs.jpg(Dessin Poleurs)

21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 18:39

Homme de lettres et de cinéma, Jean Vautrin nous a quittés la semaine passée à l'âge de 82 ans.

Difficile de résumer d'un trait le parcours pour le moins éclectique de cet écrivain (Goncourt 1989), romancier, nouvelliste, essayiste, reporter-photographe, dessinateur humoristique, réalisateur, scénariste, dialoguiste... le tout dans une solide carcasse de citoyen libertaire (souche lorraine), au coeur ancré très à gauche.

En bref une sacrée pointure, un homme de conviction dont la verve pamphlétaire n'a pas fini de nous percuter, notamment au travers de ses écrits-témoins les plus récents. Parmi lesquels "La Vie Badaboum", véritable "ode à l’amour de la vie sur le mode de toutes ses révoltes contre les guerres, l’argent pourri, l’éther fané, nos cœurs fracassés et autres saloperies. Il a réuni des textes, ses cris qui vrillent nos tympans, « malgré le saumure où nous sommes ». Et c’est pan pan dans le tas des bling-blings et autres assassins de l’humaine condition fraternelle" (source Le Post).

Morceau choisi :

« Dites ! Dites-moi comment ne pas aller contre l’arrogance du monde des riches ? Contre la nouvelle barbarie de l’abandon de l’homme, contre le monde cloisonné ou triomphent les violents ? M’est avis que nous n’irons pas loin si nous continuons à faire confiance à nos oreilles assourdies par l’argent. Que nous ne respirerons plus bien longtemps si nous confions notre course à nos poumons asphyxiés par le toc et le truc.

Etre le premier ! Marcher sur les autres ! Mais se hâter vers quoi ? Vers quoi courons-nous tous ? Où nous entraînent nos gouvernants ? Nos banques ? Nos boissons rafraîchissantes ? Dans quel sillage ? Vers quel trésor ? Posséder ? Prendre le pouvoir ? Celui des images ? Celui du Burger King ? En quelle forêt de l’esprit sommes-nous transportés ? Faut-il être con, veau et millionnaire à la fois ? Et si le trésor n’existait pas ? 

À supposer que l’optimisme ou l’inconscience (qui sont de mise) consiste à se boucher les yeux, je ne vote pas pour gribouille ! Je ne me résigne pas ! Plus ! Quand je dévisage les modèles qu’on propose aux petits, à la jeunesse, j’écume à plein ! Je déraille ! Pauvres starnigauds pommadés champions en huit semaines ! Lofteurs-zéros lubrifiés à l’aventure bidon ! Ados embrigadés dans le surf perpétuel de la mode et des idées courtes lancées par les lucarnes du prêt-à-penser ou les trompettes du consumérisme ! J’en gerbe !

Notez, en écrivant les mots du cœur, je n’accomplis que les gestes dérisoires de la survie. On se moquera sans doute. N’importe ! Je fais mon boulot d’écrivain. Plus fort que jamais je crie : comment ne pas être en rebiffe permanente contre les algues vertes qui recouvrent la pensée contemporaine ? ».

Jean Vautrin : "La vie Badaboum" (p.97-98). Ed. Fayard. Mai 2009.

Une pépite de 320 pages à dénicher dare-dare dans la librairie la plus proche !

La vie Badaboum

Partager cet article

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Planche à livres
commenter cet article

commentaires

A l'affiche...

...du cinéma Le Rohan - Mutzig
-> Programmation

le_rohan__470.jpgSoutenez les petites salles !

Observatoire citoyen

Pour suivre votre député à la trace (parlementaire) :
-> cliquez "coucou.je-suis-là.fr"

k5594297
1044315 483847185025194 962985576 n

Le blog à l'international

Pour accéder à la version polyglotte
du blog,
 traduit en 55 langues
modimes et dominantes,
---> actionner la moulinette
__________________________________

vache-loul.gif- Spécimen de Stierkopf -