Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : S'Molshemer blog
  • S'Molshemer blog
  • : Contemplation + ou - critique d'une belle assoupie dans son alcôve territoriale, assortie de coups d'oeil ailleurs...
  • Contact

Profil

  • Stierkopf
  • Retraité de l'enseignement supérieur

Recherche

The ultimate selfie

poleurs.jpg(Dessin Poleurs)

22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 20:59
Commerces de proximité : quelle politique ?

Réunie le 15 juin dernier, la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale a examiné le rapport d'information de MM. Fabrice Verdier et Daniel Fasquelle sur la mise en application de la loi n° 2014-626 du 18 juin 2014 relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises. 

Pour mémoire, cette loi avait pour objectif de soutenir une offre commerciale et artisanale diversifiée sur le territoire français en favorisant le développement des très petites entreprises, la dynamisation des commerces de proximité et la rénovation du régime des baux commerciaux, en renforçant les leviers des pouvoirs publics et en modernisant l'urbanisme commercial. Vaste chantier...

Parmi les propos échangés dans ce cadre, on note en particulier et avec curiosité l'intervention ci-après du député Laurent Furst : 

"Je voulais rebondir sur un seul des éléments de ce rapport : la politique des commerces de proximité. Cette problématique est majeure. Les articles de presse sont nombreux actuellement sur les centres-villes des communes de 5 000 à 100 000 habitants. Les centres-villes se vident, les vitrines blanches sont de plus en plus nombreuses. Je note que deux aspects sont abordés. D'une part, celui de la préemption qui est un  outil assez vaste à la disposition des élus et de leurs relais. D'autre part, le FISAC, sachant qu'il se heurte à la difficulté des crédits qui l'abonde. La commune dont je suis le maire a commencé un FISAC et on a dû l'abandonner en cours de route parce que l'État a dit qu'il n'y avait plus d'argent. On a fait le volet étude mais pas le volet action car nous étions face à un vide sidérant qui est le vide des crédits budgétaires.  

Je voulais surtout vous dire que la problématique du commerce de centre-ville ou du commerce en ruralité est essentielle car elle est un indicateur de la vie dans les territoires et cela me semble dépasser la problématique du FISAC et celle de la préemption, qui sont deux bons outils. Il faut avoir une vision d'ensemble et nous n'avons pas les outils pour faire des politiques de communication visant à redévelopper les centres-villes et à les faire connaître auprès de nos citoyens en ayant des politiques d'aménagement (par exemple, avec la création de places de parking*). Si l'on veut sauver la vie au coeur de nos cités, il faudra être plus ambitieux** que l'utilisation des outils que nous avons à notre disposition." (Version vidéo).

Un plaidoyer qui ne manque assurément pas d'étonner un tantinet, émanant d'un élu en son temps tête de gondole fer de lance mordicus de l'implantation adjacente de la zone d'activité (loisirs + commerces et hôtellerie-restauration) du Trèfle (extensible ?), facteur non négligeable de la dévitalisation progressive du bourg-centre molshémien… Entre autres communes avoisinantes. 

* Quant à la solution-miracle (?) "par exemple" évoquée, à savoir "la création de places de parking", on n'ose guère raisonnablement l'imaginer qu'en périphérie (extra-muros) d'un coeur de ville… piétonnisé, à l'image de ce qui se pratique désormais avec succès dans nombre de localités voisines d'outre-Rhin. 

** Mais objectivement et à ce dernier égard (trop ambitieux ?), la route s'annonce sinueuse et le chemin pentu. Bref, c'est loin d'être gagné -> un thème en émergence à l'horizon des prochaines élections municipales ? 

Dans cette attente (dès 2017 ?), à quand une consultation-information des habitants sur ce sujet sensible qui les concerne au premier chef ?

Et qu'en pense l'ASACO ?

Post-scriptum : dans la série "dévitalisation" du centre-ville, un autre sujet de "conversation" se profile -> la restructuration drastique et prochaine (1er septembre ?) du point d'accueil CPAM de Molsheim... Avec maintien d'une permanence téléphonique + accueil restreint sur rdv ? Transfert de personnels ? Délocalisation ? On en reparlera.

Commerces de proximité : quelle politique ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jan 30/06/2016 20:56

les commerces de proximité disparaissent car les collectivités ont créé des bonnes conditions pour l'implantation de la grande distribution, à Molsheim plus qu'ailleurs.
Par ailleurs les loyers qu'on demande aux petits commercants sont usuraires, surtout à Molsheim. De ce fait la piste de la préemption ne paraît pas mauvaise si elle est utilisée à bon escient. Par contre la création de parkings est une fausse bonne idée, qui s'appuie sur l'idéologie qu'on a besoin d'une voiture pour transporter une baguette ou un kilo de pommes. Des parkings pour vélos (c'est à dire des arceaux) seraient beaucoup plus productifs (et beaucoup moins chers)

A l'affiche...

...du cinéma Le Rohan - Mutzig
-> Programmation

le_rohan__470.jpgSoutenez les petites salles !

Observatoire citoyen

Pour suivre votre député à la trace (parlementaire) :
-> cliquez "coucou.je-suis-là.fr"

k5594297
1044315 483847185025194 962985576 n

Le blog à l'international

Pour accéder à la version polyglotte
du blog,
 traduit en 55 langues
modimes et dominantes,
---> actionner la moulinette
__________________________________

vache-loul.gif- Spécimen de Stierkopf -