Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : S'Molshemer blog
  • S'Molshemer blog
  • : Contemplation + ou - critique d'une belle assoupie dans son alcôve territoriale, assortie de coups d'oeil ailleurs...
  • Contact

Profil

  • Stierkopf
  • Retraité de l'enseignement supérieur

Recherche

The ultimate selfie

poleurs.jpg(Dessin Poleurs)

9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 06:00

Positionnement régionaliste d'un édile alsacien, capté quelque part sur son mur Facebook :

"Réforme des collectivités territoriales : le rapprochement de l’Alsace et la Lorraine n'est pas une chance mais une opportunité.

Il ne s’agit pas d’applaudir des deux mains le projet de réforme des collectivités territoriales mis sur l’ouvrage par le Gouvernement. En effet, comme à chaque fois qu’on ouvre cet épineux dossier, on commet le péché originel : vouloir faire vite de peur d’être embourbé dans la négociation avec les élus. Mais quand on parle de collectivités locales, on parle d’élus locaux, représentants des citoyens. La décentralisation ne peut fonctionner qu’avec en parallèle un souci fondamental de voir s’enclencher une nouvelle déconcentration du pouvoir de l’Etat. 

Le modèle de nos collectivités est clairement dépassé.
Les communes : trop nombreuses.
Les intercommunalités : pas encore assez développées et enracinées aux yeux des électeurs.
Les départements : un modèle hérité de la Révolution qui est dépassé.
Les régions : un échelon central dans la concurrence des régions européennes et qui nécessite donc d’être renforcé.

Le tournant à prendre est sérieux. Les occasions ont trop souvent été manquées pour se permettre de commettre les mêmes erreurs. L’exigence de rapidité doit s’accompagner d’une véritable considération pour les populations et leurs représentants : les élus locaux. L’arbitraire est voué à l’échec. Si les choses doivent être remises à plat alors faisons-le intelligemment. Ne pas vouloir rentrer dans le détail au sein d’une région conduira à ériger des frontières là où la transversalité fait défaut.

L’Alsace et la Lorraine, notamment le département de la Moselle, ont une histoire commune.
Des souffrances et des liens issus de l’annexion et dont le sentiment reste prégnant chez nos concitoyens.
Mais ça ne se limite pas à ces 2 régions. Comment faire abstraction de nos amis du Territoire de Belfort, qui ont cette histoire commune et qui ne sont qu’à quelques dizaines de minutes de Mulhouse ?
Leurs élus ont fait connaître leur volonté forte d’être associés à l’Alsace.

Au-delà de la seule question des régions et des départements qui cristallisent l’attention, je crois au contraire qu’il faut profiter de cette occasion pour donner toute la place qu’elles méritent aux métropoles. Mulhouse a su avec Strasbourg être innovant. J'en appelle à une réflexion sur la complémentarité de nos territoires. Mulhouse, capitale du sud de l'Alsace, doit jouer pleinement ce rôle. Cela peut et cela doit aller encore plus loin, en assurant le lien entre les territoires ruraux et périurbains dans une stratégie partagée de progrès, permettant d'envisager dès aujourd'hui une évolution des propositions gouvernementales, en consolidant et en développant nos partenariats avec nos amis de Belfort et du Pays de Montbéliard. Ainsi, nous serons alors un des tous premiers pôles industriels français.

Et pourquoi se cantonner au seul territoire national quand on veut donner davantage de sens à l’Europe et réconcilier les populations avec ce concept ? L’agglomération de Mulhouse est étroitement liée avec celle de Bâle, celle de Freiburg. La région métropolitaine du Rhin Supérieur est un même bassin de vie et une même communauté de destin. Dans cette Eurorégion, Mulhouse serait à la fois un des carrefours et une des portes d’entrées.

Mais ce nouvel espace ne pourra être opérationnel que si l'Etat accepte une véritable décentralisation. Cela implique que les compétences régionales soient véritables et que la suppression des doublons avec les services interministériels soient enfin appliquée.
Il suffit de prendre pour exemple la territorialisation des politiques économiques, de l'emploi, des politiques culturelles pour illustrer cette réalité.

Une réforme des collectivités territoriales ne peut avoir du sens que si elle est accompagnée d’un transfert de compétences, induisant une réorganisation territoriale de l'Etat.

L’efficacité ne peut se concevoir que dans la proximité."

Jean ROTTNER, Maire de Mulhouse et Vice-Président de l'AMGVF (Association des Maires des Grandes Villes de France).

Qu'en pensent ses compagnons UMP en général, et les parlementaires signataires de l'appel des 18 en particulier, claquemurés dans leur exclusivisme identitaire alsacien, si ce n'est arc-boutés sur leurs profils, perspectives et opportunités de "carrière" ?
57028599.jpg


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Réforme territoriale
commenter cet article

commentaires

A l'affiche...

...du cinéma Le Rohan - Mutzig
-> Programmation

le_rohan__470.jpgSoutenez les petites salles !

Observatoire citoyen

Pour suivre votre député à la trace (parlementaire) :
-> cliquez "coucou.je-suis-là.fr"

k5594297
1044315 483847185025194 962985576 n

Le blog à l'international

Pour accéder à la version polyglotte
du blog,
 traduit en 55 langues
modimes et dominantes,
---> actionner la moulinette
__________________________________

vache-loul.gif- Spécimen de Stierkopf -