Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : S'Molshemer blog
  • S'Molshemer blog
  • : Contemplation + ou - critique d'une belle assoupie dans son alcôve territoriale, assortie de coups d'oeil ailleurs...
  • Contact

Profil

  • Stierkopf
  • Retraité de l'enseignement supérieur

Recherche

The ultimate selfie

poleurs.jpg(Dessin Poleurs)

17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 18:04

Les cantons nouveaux sont arrivés !
(Cliquer sur l'image ci-dessous pour l'agrandir
ou télécharger la version PDF, plus détaillée)
1-4a31a37a18-copie-1.png-> Télécharger la version PDF
-> Commentaire succinct sur le site du CG67
-> A lire par ailleurs : "De Molsheim à Mutzig, en passant par Villé" et  "Charcutage".
CHARCUTAGE-ELECTORAL1.jpg
1002914_10201787061493330_805409452_n.jpg

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 09:26

Texte ci-dessous capté au radar, en cours de survol du website "Le Grand Soir", et largué brut de décoffrage dans notre rubrique du samedi.
Sans autres commentaires...

Moi, maire de Trifouilly-Lez-Engelure, je suis sénateur (ou député) pour mieux défendre mes administrés au Parlement.

Moi, sénateur (ou député), je suis maire pour garder le contact avec mes électeurs, sur le terrain.

Moi, sénateur (ou député), je suis souvent absent du Sénat (ou de l’Assemblée nationale) pour pouvoir rencontrer mes administrés-électeurs, sur le terrain.

Moi, maire et sénateur, ou maire et député, ou maire et sénateur et président de la communauté des communes, ou maire et député et président de la communauté des communes, je ne peux être vraiment utile sans être à l’écoute de mes administrés-électeurs.

C’est pourquoi je suis hostile à la loi contre le cumul des mandats.

Par contre, je renonce au cumul des indemnités. Une seule suffira (1).

Théophraste R.

(1) Je répète : « Une seule suffira ».

jpeg---copie.jpg


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 09:13

guinguette.jpg
Ainsi donc, on ne saurait plus où donner de la Fête dans la cité Bugatti ? Entre le poumon du Holtzplatz et le coeur du bourg-centre, les avis seraient partagés ? (cf art DNA : Vers l'abandon du Holtzplatz ?).

Il est vrai que le bilan des Fest'ivales (aléatoirement fréquentées au sens le plus "moyen" du terme) et le climat globalement mitigé de la saison touristique locale interpellent au niveau du passablement vécu.

D'où les cogitations en cours sur la géolocalisation à venir des festivités, à savoir une nouvelle répartition des réjouissances entre l'ex-stade de foot de la rue des Sports (pour les jeunes) et la place de l'Hôtel de Ville (pour les "familles" : sans les jeunes ?).

Sans pour autant faire l'impasse, espérons-le, sur :
- le parc(king) des Jésuites un chouïa déserté (hormis par les Bugattistes, normal pour un parking),
- la place des Tilleuls, maintenue à l'état "végétatif"
- ou encore la place du Marché, embastillée
- et pourquoi pas les étangs du Zich, pour y noyer nos tourments.

Voilà pour le contenant… Et quid du contenu, direz-vous ? En voilà une question qu'elle est bonne = autant également s'introspecter en effet, tant qu'à faire et dans un même élan cérébral, sur la nature, le qualitatif et donc l'attractivité du contenu, le "fond" déterminant souvent la "forme"…

"Toutes ces nouvelles orientations seront évoquées fin novembre entre la mairie, l’office du tourisme, le comité des fêtes et l’ASACO." précise le Chournal dans l'article précité : et quid de l'avis des Molshémiens toutes générations confondues, que l'on suppose un rien concernés (ne serait-ce que fiscalement) par cette affaire, sans oublier les estivants, touristes et autres hôtes de passage ?

Warum nicht, à cet égard, une consultation publique type "boîte à idées" en ligne sur le website municipal, relayée online ou in vivo par les associations et les commerçants de proximité ?
Voire un questionnaire diffusé via "Molsheim Infos" ? 

Des propositions pourraient surgir - qui sait ? - ailleurs que dans le seul cercle des organisateurs traditionnels, fatalement confiné et à terme asséchant s'il ne s'ouvre occasionnellement à l'imaginaire des "spect'acteurs"…

Chiche ?


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 07:30

une-rue-du-centre-ville-a_4b7bd02edf680-p-copie-1.gif
(Cliquer ici pour colorier l'image ci-dessus)

Le centre-ville pour être précis. Pas celui de Molsheim dont l'OT et l'ASACO, entre autres, se préoccupent à l'occasion, en termes d'animation(s), mais celui de Benfeld sur l'aménagement duquel la population dans son ensemble, locale mais aussi e-périphérique, est municipalement conviée à phosphorer et à agiter des idées, y compris les plus fantasques.

 Un brainstorming organisé sur deux axes :
- l'un très institutionnel, pour ne pas dire "cadré", sous la forme du
questionnaire ci-dessous (cliquer pour décrypter) : 

questionnaire-centre-ville-copie-1.jpg

- L'autre plus ouvertement "décontracté", accessible via le site alsacien Brainztorming, avec un seul mot d'ordre dans ce sympathique et fructueux remue-méninges  : -> le libre cours à l'imagination en ligne, toute idée y étant prise en compte, même (et surtout) la plus positivement farfelue, sans élagage ni censure.
Et sans "patte blanche" à l'entrée : tout internaute peut s'y mêler et s'en mêler…
A vos idées... prêts ? -> Proposez !
Une première pour une collectivité dans le domaine de l'intelligence collective.

Un domaine, soit dit en passant, qui reste encore à développer… dans la cité Bugatti.

(Source e-alsace)


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 18:54

... à la vie de votre commune !
arton368-d4ca9Dialoguez avec vos élus, 
Participez à l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme,
Exprimez-vous sur les sujets mis en consultation,
Contribuez à l’agenda communal (évènements),
Devenez acteur de la vie de la collectivité...

Mais où cela donc, à Molsheim ?
Pas momentanément (un jour peut-être...
*) mais à Fegersheim, classée Ville Internet @@  dont le site communal propose depuis 2009 aux internautes et habitants de créer un compte "e-citoyen" leur permettant notamment de participer activement aux débats démocratiques en ligne.

Présentation sur le site :
"L’idée est de favoriser d’une part, le dialogue et les échanges entre les administrés et la municipalité et d’autre part de proposer aux citoyens inscrits des services supplémentaires. Une fois inscrit, l’internaute dispose en effet de la possibilité de :
- Participer aux blogs des adjoints,
- Poster des avis et commentaires,

- S’inscrire au module de covoiturage,
- Bénéficier des télé-formulaires en ligne,
- Mettre en avant ses pages favorites...

-> Point d'entrée

Pour en revenir à la cité Bugatti, pas grand-chose de similaire à signaler en la matière.

Outre le plot contact discrètement accessible en page d'accueil du site Molsheim.fr, il y a certes une fonctionnalité Démarches en ligne, mais celle-ci, une fois activée, délivre le laconique message suivant : "La Ville de Molsheim met à votre disposition différents services directement disponibles en ligne. Ce service est momentanément indisponible, veuillez nous en excuser." 
Et renvoie dans la foulée vers les rubriques Formulaires du site national Service-public.fr et Circulaires du site Legifrance.gouv.fr.

Bref, côté molsheim.fr il y a encore du pain interactif sur la planche, et du "e-taf" à fournir, dans les têtes et sous la souris…


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 09:36

Marinaleda, cette possible utopie

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 07:00

commune_democratie_directe.png-> Explication-synthèse en 365 mots : clic !
-> Réflexion connexe en plus délayé : 
clac !


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 06:00

Ce qui va changer en 2014 et 2015
la_loi_sur_les_elections_locales_18304_hd-copie-1.jpgEn savoir plus -> Courrierdesmaires.fr


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 08:01

moutons-panurge
Lu sur le site "Pour la Science" :

Dans chaque homme, un mouton ?

"La découverte d'une zone cérébrale incitant l'être humain au conformisme éclaire d'un jour nouveau le débat sur l'influence des masses et des sondages.

Le biais de conformité, que l'on pourrait aussi appeler syndrome de Panurge, désigne la tendance que nous avons parfois à délaisser notre raisonnement intime pour rallier l'avis de la majorité - indépendamment du bien-fondé de celui-ci. (...)

Récemment, des psychologues de l'Université de Princeton ont étudié ce qui se passe dans notre tête lorsque nous nous laissons entrainer dans des processus de ce type.
Une structure cérébrale nommée insula, repli du cortex cérébral au niveau des tempes, semble déterminer le basculement d'opinion, l'abandon de l'analyse personnelle au profit de la posture conforme aux attentes du groupe.
Cette insula est réputée centraliser des informations de nature émotionnelle en provenance du corps, et s'activer lorsque l'individu sent peser la menace d'être exclu de son groupe d'appartenance.
Ce biais de conformité résulterait donc d'une pression sociale exercée par le groupe sur l'individu, créant une peur d'être marginalisé.
-> L
es conséquences de cet effet touchent notamment aux mécanismes électoraux. (*)

Ainsi Condorcet, philosophe et mathématicien, montrait au XVIIIe siècle que le système démocratique livre des décisions sensées, à condition que les électeurs soient ignorants des décisions prises par leurs voisins. Autrement dit, il faut savoir se protéger du biais de conformité.
C'est aussi ce qu'a montré une étude réalisée dans l'entre-deux tours de l'élection présidentielle française en 2012. Quelque 1 000 votants étaient interrogés sur leurs intentions de vote au second tour ; dès lors qu'on leur présentait les résultats d'un sondage fictif allant dans le sens contraire de leur intention initiale, ils changeaient d'opinion dans 25 pour cent des cas, pour rallier l'avis majoritaire exprimé par le sondage. 

Neurosciences, mathématiques et psychologie sociale concordent donc sur un point : pour éviter de réveiller le mouton qui sommeille en l'homme, évitons de le perturber par des influences majoritaires. 

(*) Ceci étant, force est cependant de constater, de ce côté-ci du Rhin, que cette intéressante et scientifique démonstration se voit un tantinet contrariée par les résultats et les conditions de déroulement du récent référendum sur la défunte Collectivité Territoriale d'Alsace que l'on sait...

Qui pourra jamais prétendre, en effet, que les sondages (et le canardage médiatico-politique intensif) qui l'ont précédé aient pu exercer un quelconque effet "panurge" sur l'électorat régionalement concerné ?

Encore une intempestive manifestation du particularisme alsacien, sans doute, parmi d'autres...

(Source)


 

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 10:27

... le cas suisse

Suisse-Landsgemeinde.jpg
Le site populaction.com, récemment mis en ligne (janvier 2013), recense progressivement des expériences et des témoignages de démocratie directe sous toutes latitudes, à tous échelons (assemblées locales d'habitants…) et à tous niveaux de la vie citoyenne (travail, logement, santé, éducation…).

Et donne un coup de projecteur sur ces citoyens ordinaires qui se ressaisissent de leur pouvoir politique et s'efforcent concrètement d'améliorer leur monde, de manière pacifique et rationnelle, en retrouvant le sens du mot "démocratie".

Parmi les récents articles publiés, S'Molshemer blog retient plus particulièrement, actualité et proximité frontalière obligent, celui concernant le "mode de gouvernement" suisse.

Extrait :

"En France, nous avons malheureusement la très fâcheuse tendance à réduire la démocratie directe à l’exercice du référendum, national ou local. On oublie la pratique de l’assemblée locale d’habitants, comme pouvoir législatif local, qui, loin d’être un leurre ou quelque chose d’infaisable, fonctionne en Suisse dans les 4/5e des communes (dont 36 communes de plus de 10 000 habitants) et dans 2 cantons (assemblée populaire cantonale comme organe décisionnel principal du canton) !

Ce que nous montre la Suisse c’est que la démocratie directe, c’est aussi (et de manière complémentaire, harmonieuse) la pratique de l’assemblée d’habitants comme mode de gouvernement. C’est-à-dire qu’à l’échelle locale (de la commune, ou en Suisse également du canton), ce n’est pas, comme en France, un petit nombre d’élus (une fois tous les 6 ans !) qui dirige et prend les décisions concernant la communauté, mais l’ensemble de la population, après débats, discussions, et par votes.

Ainsi dans toute la Suisse, dans les communes et les cantons, ce sont les décisions les plus importantes qui sont décidées par l’ensemble de la population localesoit par la voie du référendum, soit par celle de l’assemblée d’habitants (Gemeindeversammlung, assemblea di comune), les décisions sans importance ou administratives étant laissées entre les mains du pouvoir exécutif.
Les Suisses savent depuis longtemps que chacun d’eux non seulement est capable de participer aux décisions politiques, mais doit le faire.

En France, de manière assez extraordinaire, c’est le contraire ! Plus une question est « pointue » ou importante et plus le citoyen ordinaire est considéré comme incompétent pour décider des affaires qui le concernent. Les gens normaux, ordinaires, sont considérés par les élites et les gens au pouvoir comme bêtes, idiots, incapables de comprendre les mécanismes économiques.
Quelle dérision ! Chez nous, il est considéré comme moderne et démocratique qu’un maire « demande leur avis » aux habitants sur un projet d’aménagement urbain : bonjour la « démocratie participative » ! "

- > Lire l'intégralité de l'article... 


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article

A l'affiche...

...du cinéma Le Rohan - Mutzig
-> Programmation

le_rohan__470.jpgSoutenez les petites salles !

Observatoire citoyen

Pour suivre votre député à la trace (parlementaire) :
-> cliquez "coucou.je-suis-là.fr"

k5594297
1044315 483847185025194 962985576 n

Le blog à l'international

Pour accéder à la version polyglotte
du blog,
 traduit en 55 langues
modimes et dominantes,
---> actionner la moulinette
__________________________________

vache-loul.gif- Spécimen de Stierkopf -