Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : S'Molshemer blog
  • S'Molshemer blog
  • : Contemplation + ou - critique d'une belle assoupie dans son alcôve territoriale, assortie de coups d'oeil ailleurs...
  • Contact

Profil

  • Stierkopf
  • Retraité de l'enseignement supérieur

Recherche

The ultimate selfie

poleurs.jpg(Dessin Poleurs)

6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 13:00
Pays BMP : des valeurs dans le viseur

Une sympathique vidéo (accessible en bas de page), bâtie sur le modèle "reverse thinking" et produite en son temps par le Pays Bruche Mossig Piémont, dresse au fil du défilement des pages d'un magazine virtuel un état des lieux peu encourageant du fonctionnement du territoire. Mais lorsqu'on atteint la fin du magazine, les pages sont tournées en sens inverse et dévoilent un tout autre message... beaucoup plus positif.

Certes, mais ça c'était avant (vidéo millésimée 2014)… Depuis lors, une toute autre musique se fait entendre crescendo du côté des collectivités partenaires, et plus particulièrement auprès d'élus qui pointent "l'amateurisme" de l'outil, si ce n'est son "inefficacité" voire une "dégradation du service". Bigre...

D'où la tentation pour certains édiles de déserter le navire, quitte à se refonder dans leur(s) propre(s) structure(s)… Une situation (un vrai gâchis) décrite par le menu dans le Chournal de ce jour via l'article : "Un Pays à reconstruire" (pages DNA Obernai).

Face à cette volée de bois vert, la directrice en titre argumente et se dépatouille comme elle peut, dans les limites "techniquement" autorisées par sa fonction. Mais que pense de cette "affaire", sur le fond et la forme, la responsable politique qui préside aux destinées de l'association, à savoir Marie-Reine Fischer (guère "présente" dans le corps de l'article) ?

Gageons qu'elle ne saura tarder à nous le faire savoir.

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 09:44

Tel est l'intitulé d'un foisonnant dossier développé cette semaine sur le website "Paroles d'élus" et introduit comme suit :

"Longtemps, on a considéré qu’une ville dynamique était une ville qui gagnait du terrain en périphérie, faisant éclore, dans ces zones en devenir, centres commerciaux et entreprises nouvelles. En favorisant cette forme de développement, on a commencé à délaisser le centre des villes. Les habitants en sont partis et les commerces de proximité ont fermé. Le constat aujourd’hui est inquiétant, la proportion de magasins vides progresse de manière exponentielle ; en 2014, le taux moyen de vacance commerciale dans les centres villes atteignait 8,5%, contre 7,8% un an plus tôt, ce pourcentage pouvant atteindre jusqu’ à 15% dans certaines zones."

Un constat inquiétant et qui appelle la mise en place en urgence d'outils "réparateurs", au premier chef desquels est cité le numérique, hyper-facilitateur en terme de co-construction favorisant l'implication des habitants.

Une "opportunité formidable" pour "repenser la ville et son centre à partir de l’humain, de ce que les citoyens en attendent", sous réserve toutefois de choisir les bons outils et de les utiliser à bon escient pour recréer, en centre-ville, une vraie qualité de vie et une  douceur de vivre en ville, pérenne.

Un dossier riche et multiforme (vidéos, interviews et réalisations) à explorer sans modération -> ici 

Redynamisons nos centres-villes !
Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 06:00
Le monde selon Jo

A découvrir ce dimanche matin (11h30) sur France 2 ("Le Jour du Seigneur") : un documentaire y brosse le portrait d'un homme de terrain bien connu en Alsace (notamment à Molsheim où il était venu soutenir la liste alternative aux Municipales 2014), à savoir Jo Spiegel auquel la documentariste Julie Talon avait récemment rendu visite dans sa mairie de Kingersheim (68).

Objectif : cerner "les mobiles, le sens et les enjeux qui habitent l'engagement d'un Maire et de son équipe au service de l'épanouissement des valeurs démocratiques et du renouvellement de ses pratiques".

Dans l'actuel contexte troublé que l'on sait, et alors que seuls 29% des Français croient encore en l’honnêteté du personnel politique, Jo Spiegel, qui en est à son cinquième mandat, "œuvre en faveur du vivre ensemble, tente de faire jaillir les solidarités parmi les habitants, leur propose de s’investir dans la vie de la commune à travers les conseils participatifs. Il livre ainsi une vision de la politique à rebours de l’image sclérosée que l’on peut en avoir, en prônant une démocratie fondée sur la réalisation d’actions concrètes, si modestes soient-elles, et sur une « éthique de la discussion ». Il se situe ainsi dans les pas d’Emmanuel Mounier et de sa conception du citoyen actif.
Jo Spiegel trouve son équilibre grâce à la pratique du cyclisme et à des retraites régulières au Carmel de la Paix, à Mazille, qui lui permettent de retrouver la distanciation nécessaire à l’exigence de son engagement politique."

(Source JDS France 2 - Séquence "La fabrique citoyenne au coeur de l'été"). 

Preview : 

Accessible en replay, à la 60e minute de l'émission (après la messe)

- Sa page Facebook -

Repost 0
Published by Stierkopf - dans démocratie locale
commenter cet article
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 08:57

Chaluté sur la Toile, 
en surface et sans talonnettes... 

(cliquer pour agrandir *)

U+21AF.svg

Conciliation...

Voilà qui nous ramène à certaines postures locales plus anciennes mais étrangement convergentes, quoique circonscrites à la 6e circonscription du Bas-Rhin en général, et aux remparts (en cours de consolidation régionaliste) de la forteresse municipale Bugatti en particulier ->  "Plans sur la comète"...

Conciliation...

* (Source)

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 10:35
Faire simple...

Mais pourquoi diable faire compliqué quand on peut faire simple ?

C'est le leitmotiv scandé en filigrane du website faire-simple.gouv.fr, boîte à idée virtuelle ou plateforme collaborative accessible en ligne à l'initiative du Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique (SGMAP*), depuis quelque temps déjà.

Et mise à la disposition des citoyens, entrepreneurs et agents publics soucieux de contribuer à la simplification des démarches administratives et à la modernisation de l'action publique. Vaste programme !

Au menu, 3 espaces d'investigation :

- Les sujets du moment (proposez vos idées de simplification) : chacun peut proposer ses idées mais également commenter/soutenir une idée d'autrui.

- La fabrique de solutions (concevons ensemble des solutions) : espace-rencontre (agents publics/usagers) pour se simplifier conjointement la vie.

- Les mesures engagées (plus de 350 mesures déjà engagées) : promotion et suivi des résultats.

Pour en savoir plus, -> www.faire-simple.gouv.fr… où la navigation au fil de l'arborescence s'avère parfois tortueuse et compliquée, voire déroutante (lampe frontale et GPS recommandés).

-> A simplifier donc… (-_-)

* Parallèlement à ce type d'initiative, le SGMAP accompagne la mise en oeuvre de la réforme territoriale en cours en apportant son soutien aux nouvelles régions. Il appuie ainsi la région Grand Est dans l'actuelle mise en place de sa nouvelle (et complexe) organisation.

-> Vidéo-reportage en coulisses :  U+21AF.svg

Une recomposition d'ampleur, sans retour objectivement imaginable

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 08:13

...ma commune a des idées pour la France !

#OnFaitQuoiDemain…

Un an avant l’élection présidentielle de 2017, France Info, en partenariat avec l’AMF et les 44 radios locales du réseau France Bleu, lance une opération s’adressant aux maires et leur donnant la possibilité de faire remonter une action locale à portée nationale qui sera transmise aux candidats à l’élection présidentielle.


Pour cela, les maires sont invités à échanger localement, à l’occasion d’une réunion de leur conseil municipal, pour faire émerger la proposition de leur commune. Celle-ci devra être transmise à la rédaction de France Info en une centaine de mots. 

Si elle est sélectionnée, elle sera relayée par France Info et France Bleu, puis portée devant les candidats à la Présidentielle en mars 2017, dans le cadre d’une émission au cours de laquelle les maires pourront alors directement interpeller les candidats sur l’antenne de France Info.

Explication-procédure (vidéo) :  U+21AF.svg

-> Alors, un petit brainstorming à Molsheim pour y sélectionner une contribution locale à portée nationale ?

-> En savoir plus : #Onfaitquoidemain ? - Plaquette d'information (PDF) -  Courriel - Tél. 01 56 40 56 50.

#OnFaitQuoiDemain…
Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 12:30

U+21AF.svg    Capté sur Facebook   U+21AF.svg

Mémoire courte… ou mauvaise foi ?

A la lecture de la réaction ci-dessus, on pourrait être porté à croire que Nicolas Sarkozy, longtemps rétif à la procédure de vote par référendum, s'en ferait désormais l'ardent apôtre.

Mais au moins 55% des Français se souviennent qu'à peine élu Président de la République (en 2007), ce "grand" démocrate s'activa fissa à contourner le "Non" majoritairement exprimé en 2005 (référendum sur la constitution européenne), via le vote à la hussarde par le Parlement, en 2008, du traité de Lisbonne…

Un déni de démocratie (parmi d'autres) qui n'a pas manqué de contribuer à nourrir la défiance croissante d'une grande partie du corps électoral à l'égard des politiques.

Un désamour qui, par ailleurs, ne peut que se conforter à l'annonce récente par le parti LR de l'adoubement pour les Législatives 2017 de deux flamboyants "républicains" : Patrick Balkany et Georges Tron (lire également notre post du 10 juin).

-> Malaise (pour rester poli)...

Ce post est spécialement dédicacé et livré à la méditation des 21 cadres LR bas-rhinois (dont un Molshémien) qui viennent de prêter électoralement allégeance à leur peu scrupuleux mentor (source DNA). 

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 12:06

Vers un financement participatif 
des territoires ruraux ?

Jean Vogel, maire de Saâles, faisait récemment part tous azimuts des difficultés financières de sa commune, liées notamment à la baisse des dotations de l'Etat mais aussi et surtout, selon lui, à l'inégalité de traitement des territoires ruraux en termes de "péréquation" (cf notre post : "Saâles en perdition ?").

Trouvera-t-il une main secourable auprès de Collecticity, première plateforme de financement participatif dédiée au collectivités locales en quête de nouvelles sources de financement ? 

Cette start-up innovante, qui vient de nouer un partenariat avec l'Association des Maires Ruraux de France (AMRF), propose en effet aux collectivités territoriales en "délicatesse budgétaire" de lever des fonds par son intermédiaire, sous forme de prêts ou de dons, auprès de citoyens acceptant de s'impliquer participativement dans le financement de projets d’intérêt général près de chez eux, mais également dans toute la France. 

Et de bénéficier ainsi de nouvelles "ressources", hors des canaux classiques (fiscalité, prêts bancaires, dotations de l’Etat…),  pour tous investissements envisagés dans tous domaines et secteurs d'activité : éducation, transports, énergies renouvelables, équipements sportifs ou culturels, entretien et rénovation du patrimoine…

Explication vidéo : 

En savoir plus : -> Collecticity 

(Sources : Localtis et Journal des Communes

Collecticity
Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 08:12

Les députés alsaciens de droite (Les Républicains) se sont récemment joints dans leur quasi-totalité à la centaine de députés LR cosignataires (sans états d'âme, vraiment ?) d'un amendement s'opposant à une mesure anti-corruption, censée redonner un peu de lustre si ce n'est de décence aux valeurs de la République.

Des valeurs passablement ternies car foulées au pied depuis des décennies par certains responsables politiques publics et élus, toutes chapelles confondues. 

Objet de leur courroux fort peu "républicain", et ce sous couvert de constitutionnalité (ou plutôt de potentielle inconstitutionnalité, à leurs yeux) : l’éventualité d’une peine complémentaire d’inéligibilité obligatoire (10 ans pour crime et de 5 ans pour délits) en cas de condamnation pour manquements à la probité commis par des personnes exerçant une fonction publique (concussion, corruption passive, trafic d’influence, prise illégale d’intérêts, atteinte à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés publics et les délégations de service public, soustraction et détournement de biens).

Une peine complémentaire obligatoire, certes, mais non automatique puisque les juges pourront, le cas échéant et "par une décision spécialement motivée"y déroger. En conséquence de quoi, leur amendement a été rejeté et on s'en félicite. 

Dans le cas contraire, on imagine le "soulagement" qu'eût été celui de plusieurs des députés LR signataires, actuellement visés par des plaintes auprès du parquet ou des juges, mais poursuivant mordicus leur activité parlementaire sans être (pour l'heure…) nullement inquiétés. Sans parler de leur chef de parti, non parlementaire mais pour le moins "exposé" lui aussi dans moult affaires peu ou prou similaires. 

Ceci vertueusement posé, quid dorénavant de la "porosité" immunisée de certains élus prétendument "républicains", cyniquement affichée jusqu'au sein même de l'hémicycle, ce temple des représentants d'un peuple en phase de "désamour" croissant ?

Et qui attend la suite... ou pas :  U+21AF.svg

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 09:55
Suffrage, ô désespoir !

Trois chiffres "parlants" pour résumer globalement le 1er tour de l'élection législative partielle intervenu hier dimanche 22 mai à Strasbourg (1ère circonscription) : -> seul un électeur sur cinq (soit 22,28 % des inscrits) a fait l'effort citoyen se déplacer jusqu'aux urnes, les "scores" en pourcentages réalisés par les deux candidats restant en lice pour le second tour se décomposant en conséquence comme suit  : 6,66% des inscrits pour le candidat PS et 4,15 % pour le candidat LR.

Ce désintérêt (ou désamour ?) croissant pour la chose publique, politique et civique, en voie de déréliction (près de 80 % d'abstention !), interpelle pour le moins en termes de représentativité (de légitimité ?).

Et amène donc à s'interroger sur les limites de notre "démocratie représentative" régie par les règles de la Ve République, née il y a presque 60 ans…

-> A quand, au coeur de nos cités, une démocratie permanente et plus directe, et non plus exclusivement exprimée (confinée) dans les isoloirs, d'un scrutin l'autre tous les 5 ou 6 ans ?

-> Illustration vidéo :

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article

A l'affiche...

...du cinéma Le Rohan - Mutzig
-> Programmation

le_rohan__470.jpgSoutenez les petites salles !

Observatoire citoyen

Pour suivre votre député à la trace (parlementaire) :
-> cliquez "coucou.je-suis-là.fr"

k5594297
1044315 483847185025194 962985576 n

Le blog à l'international

Pour accéder à la version polyglotte
du blog,
 traduit en 55 langues
modimes et dominantes,
---> actionner la moulinette
__________________________________

vache-loul.gif- Spécimen de Stierkopf -