Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : S'Molshemer blog
  • S'Molshemer blog
  • : Contemplation + ou - critique d'une belle assoupie dans son alcôve territoriale, assortie de coups d'oeil ailleurs...
  • Contact

Profil

  • Stierkopf
  • Retraité de l'enseignement supérieur

Recherche

The ultimate selfie

poleurs.jpg(Dessin Poleurs)

10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 08:12

…les Roms ne sont pas comme nous

La LDH dénonce, à travers les 3 clips de sensibilisation ci-dessous, les discriminations et les préjugés quotidiennement subis par les Roms.

Episode 1 : « … les Roms ne sont pas comme nous » Thèmes traités : vie en bidonville, difficultés d’aller à l’école, expulsions et perte de biens.  U+21AF.svg

Episode 2 : « … les Roms sont sales »Thèmes traités : accès à l’eau et aux sanitaires de base, difficultés d’hygiène et répercussions sur la santé, logement indigne.  U+21AF.svg

Episode 3 : « … les Roms sont des voleurs »Thèmes traités : accès à l’emploi, discriminations, mendicité, extrême précarité (faim), rejet, volonté de travailler.  U+21AF.svg

Il paraît que…
Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 08:46

En voilà une idée qu'elle détonne ! Faisant fi des clichés et fantasmes qui plombent trop souvent l'image du nomadisme et la réputation des Gens du Voyage (GdV), une communauté de communes a décidé de prendre le taureau des préjugés par les cornes en organisant une opération « Portes Ouvertes » à l'aire d'accueil sise sur son territoire.

But de l'opération : combattre l'étiquette "classe voyageuse, classe dangereuse" et percer l'armure des défiances réciproques :
- en partageant un moment d'échanges et de rencontres habitants/GdV,
- en nouant progressivement des partenariats avec les acteurs locaux pour imaginer ensemble des actions destinées aux voyageurs et à leurs enfants.

Allons bon, est-ce bien raisonnable par les temps de repli frileux qui courent ?

C'est en tout cas le challenge inscrit en filigrane de cette matinée-découverte. Une action citoyenne qui, outre l'expo photo prévue et les échanges avec les familles en stationnement, sera l'occasion pour tout un chacun de découvrir le fonctionnement de ce type de structure (budget, durée de stationnement, créneaux d'ouverture, qui paie quoi : prix de journée ou droit d'emplacement, paiement des fluides, eau, électricité…), mais aussi le vécu quotidien et l'état des relations avec les riverains (voisinage) et les collectivités environnantes…

Mais où cela donc ? A Molsheim qui a créé en 2008, à "bonne" distance des commodités (commerces, écoles…), une aire accueillant actuellement jusqu'à 30 caravanes ?

Non, du moins pas encore mais à Lavelanet, commune partenaire de la com'com du Pays d'Olmes, au coeur des Pyrénées Cathares.

Ce n'est certes pas la porte à côté, mais convenons que l'initiative a du chien et mériterait de "contaminer" (sans antidote) le réseau des aires dédiées aux GdV. Et d'y essaimer jusqu'en notre paisible contrée.

Chiche !?

(Source)

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 09:04

gdvseynod.jpg
Dans un récent article, le webzine "Dépêches Tsiganes" relate l’accident mortel qui a frappé le 31 octobre dernier un voyageur aux abords de l’aire d’accueil des Gens du Voyage de Lunel (Gard), proche de lignes à haute tension.
Et rappelle les dangers potentiels de cette néfaste proximité en précisant que si les électrocutions accidentelles comme celle de Lunel sont fort heureusement rarissimes, les risques sanitaires liés par ailleurs à la proximité des lignes à haute tension sont à prendre sérieusement en compte (*) :
 

"Depuis 2010 l’agence de sécurité sanitaire préconise de ne plus construire d’habitations sous une ligne à haute tension. Néanmoins des aires d’accueil sont encore localisées sur des parcelles survolées par des lignes à haute tension ou à proximité."

Comme à Molsheim par exemple, situation dont notre blog n'a pas manqué de s'inquiéter via son post  "Une histoire de périmètre" du 20 février 2013. 

"Depuis 2002 l’organisation mondiale de la santé considère que les champs magnétiques générés par le passage du courant à travers les lignes sont classés « cancérogènes possibles pour l’homme ». Faute de certitudes, associations de défenses de la santé et de l’environnement d’un côté et entreprises actrices du transport de l’électricité s’affrontent à coups de rapports contradictoires. Les facteurs déclenchant cancers, Alzheimer ou Parkinson étant multiples, il est quasiment impossible d’établir scientifiquement des liens de cause à effet entre l’environnement et la fréquence des maladies. « C’est à croire qu’ils se fichent des dangers pour la santé de nos enfants et ne nous considèrent pas comme des humains. Ils n’hésitent pas à mettre des aires d’accueil à proximité de lignes à haute tension parce que personne ne veut de ces terrains », déplore Patrick F, artisan itinérant, usager d’aires d’accueil dans le centre et dans l’est de la France. « Nous n’avons pas le choix, la loi nous oblige à stationner dans ces endroits insalubres », précise-t-il."

-> Lire l'intégralité de l'article :
"Aires d’accueil et lignes THT : danger !" 
(*-> A lire en complément :
"Les effets sanitaires des lignes THT en question"


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 17:21

...ce n'est pas franchement la tasse de thé de la commune d'Indre, près de Nantes :


-> En savoir plus : Le village de la solidarité...


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 11:04

exe ROMS
Ils sont moins de 20 000 (dont pour moitié des enfants) répartis dans l'Hexagone et menaceraient, dit-on, la sécurité des Français ! 
La ficelle électorale est éhontément grosse, mais que ne ferait-on pas pour surfer sur la vague sécuritaire ?

Lire sur le website myeurop.info -> Hallali !


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 10:56

Caravane.jpg
Suite au virulent éditorial d'un récent n° du bulletin municipal de Rohrwiller visant les Gens du Voyage, "ces hors la loi que nous subventionnons et qui se pavanent avec voiture et attelage à plus de 100.000 €"…, le site "Dépêches Tsiganes" s'attache à rétablir la vérité à cet égard via l'article reproduit ci-dessous : 

"Vos Dépêches ont vérifié qu'il n’existe aucune subvention donnée aux voyageurs pour l’achat de véhicule, contrairement à ce que prétend l’édito d’un bulletin municipal d’une commune alsacienne. Dans l’état actuel du droit les voyageurs ont moins d’aides que les autres citoyens notamment pour l’achat ou la location d’un habitat puisque la résidence mobile n’ouvre pas automatiquement  droit aux  aides au logement.

Ce texte bourré d’insultes pourrait valoir à son auteur de nombreuses poursuites. Au-delà des Français itinérants directement visés, les maires et les associations alsaciennes, les habitants du village subissent le grave préjudice de risquer d’être assimilés avec l’auteur d’un tel texte.

Dans l’état actuel du droit, les voyageurs ont moins d’aides que les autres citoyens, notamment pour l’achat ou la location d’un habitat puisque la résidence mobile n’ouvre pas automatiquement  droit aux  aides aux logements (APL).
Les subventions pour les véhicules ne concernent que des cas très précis liés à la lutte contre les handicaps et à l’aide aux entreprises, selon des critères administratifs qui ne tiennent pas compte du mode de vie itinérant. Il est donc très difficile pour un voyageur d’obtenir ces aides puisqu’il n’est pas prévu qu’elles soient attribuées à des personnes relevant de la loi du 3 janvier 1969.
Selon les assureurs, les "grosses voitures des gdv" sont de vieilles occasions d’une valeur moyenne de moins de 10 000 €".

Dont acte...

-> Retour sur 2 articles publiés par Rue89 Strasbourg et les DNA :
- Le maire de Rohrwiller pond un édito anti-gens du voyage
- Rohrwiller - Coup de sang du maire contre les gens du voyage


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 14:05

dessin.jpg
- Ils ne veulent pas travailler et préfèrent mendier,
- ils ne veulent pas envoyer leurs enfants à l’école,
- ils sont nomades,
- Ils aiment vivre dans des bidonvilles,
- ils profitent des aides publiques,
- ils importent des maladies,
- on en passe et des plus glauques...

Petit échantillonnage ci-dessus des principaux préjugés ancrés dans l’opinion publique, stigmatisant ces ressortissants européens en situation de grande précarité en France et que l’on appelle les « Roms ».

Un inventaire d'idées reçues déroulé, pour mieux les déconstruire, dans un livret publié par le Collectif National Droits de L’Homme "Romeurope" et financé par le Conseil régional d’Ile-de-France dans le cadre du programme régional « Lutte contre les discriminations ».

Objectif : changer le regard du grand public en l'informant objectivement sur les réalités vécues par cette population d'origine tsigane (avec sa langue, son histoire…), fuyant les discriminations dont ils sont victimes dans leurs pays d'origine (Roumanie, Bulgarie, Serbie…) et errant çà et là en Europe, notamment en France (20 000 personnes dont 40 % d’enfants).

Ce précieux outil de lutte contre les clichés réducteurs et autres peurs irrationnelles est accessible en ligne (format PDF) -> ici…

roms-livret-bc7e3


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 12:11

P1000542
N'ayant manifestement jamais complètement digéré l'aménagement imposé, baïonnette jacobine dans les reins, d'une aire d'accueil pour les Gens du Voyage (GdV) en transit sur son paisible territoire, le maire de Molsheim n'en rate pas une pour fustiger ce "passage en force" de l'Etat.
Qui lui reste décidément en travers du gosier et lui (re)tape sérieusement sur le système, à l'occasion.

A l'occasion d'une séance de "son" conseil municipal, par exemple, telle celle de vendredi dernier où il fut fait état (source DNA) du récent assouplissement bienvenu (?) du périmètre de protection des monuments classés. Périmètre épousant désormais au plus près le pourtour des sites concernés, parmi lesquels le vénérable menhir d'Altorf jouxtant la susdite aire d'accueil, implantée voici quelques années à son immédiate proximité, au mépris (et sans remontrances de la part de l'Etat) des règles alors en vigueur, exigeant pourtant à l'époque un retrait de 300 mètres.

Stricte exigence dans tel cas, laxisme opportuniste dans tel autre, deux poids et deux mesures donc, insupportables aux yeux du républicain Furst.

Et à fortiori insupportables à nos yeux itou, sachant qu'outre le menhir tout proche, les familles voyageuses concernées bivouaquent à faible encablure, si ce n'est à l'ombre filaire et rayonnante, des "albators" à haute tension d'EDF, dont l'inocuité électromagnétique n'a toujours pas été scientifiquement démontrée.
Avec à la clé l'incertitude d'ordre sanitaire qui en découle pour les riverains impactés, fussent-ils "mobiles" et donc censés pouvoir aller se faire électromagnétiser sous d'autres pylones cieux...

En y réfléchissant a posteriori, il eut sans doute été plus attentionné d'installer nos concitoyens GdV dans une zone moins tourmentée et un environnement paysager plus coquet. A l'exemple d'un certain Henri Meck qui érigea en son temps, au grand dam de quelques-uns, des logements sociaux (*) à flanc de Stierkopf, secteur bourgeoisement fort prisé sur les hauteurs de la cité.

Il suffisait de le décider, n'en déplaise et à l'insu du plein gré de certains électeurs administrés (propriétaires de poulaillers et bourrés de préjugés)...
--------------------
(*) Logements en partie bradés, actuellement et depuis peu, par la SIBAR.
--------------------

20081008152329.jpg


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 10:14

gens-du-voyage-300x251
Le webzine
"Dépêches Tsiganes"
rapporte, dans ses colonnes en ligne, un dialogue surréaliste quoique non virtuel entre un "voyageur" et l’agent en charge des inscriptions sur les listes électorales de la mairie de sa nouvelle  commune de rattachement. 
On ne précise pas laquelle, mais en l'état actuellement "mouvant" du contexte réglementaire (et de certaines mentalités) à cet égard, le cas de figure est aisément imaginable aux quatre coins de l'Hexagone, de Lille à Marseille et de Brest à Strasbourg, en transitant par Wasselonne, Molsheim, Obernai ou ailleurs... 


Restitution :
 

"La dame de la mairie : « Conseil constitutionnel, connais pas… »

Faisant partie des 20% de voyageurs soucieux de voter à chaque élection, ce père de famille a demandé à être inscrit sur les listes électorales de sa commune de rattachement.
Fin septembre les services de celle-ci lui demandent d’attendre trois ans. 

Lecteur attentif des Dépêches tsiganes, ce citoyen prend connaissance de la décision prise par le Conseil constitutionnel le 5 octobre dernier. Celle-ci  aligne sur le droit commun,  le délai d’inscription sur les listes électorales en précisant que ce point est « d’exécution immédiate ».

L’homme retourne donc à la mairie. « Ce n’est pas dans légifrance, je ne peux rien pour vous. Mais étant domicilié au CCAS vous avez le droit de vote, comme toutes les autres personnes domiciliées dans la commune depuis 6 mois. C’est en contradiction avec votre rattachement à la commune  », constate (troublée)  l’employée municipale. 

Devant une situation aussi compliquée, elle suggère à l’administré d’engager une procédure devant le tribunal administratif, pour savoir qui est le plus fort : Le Conseil constitutionnel ou Légifrance ?


Plein de compassion pour les angoisses des fonctionnaires municipaux, le voyageur citoyen constate :  « Nous nous trompons lorsque nous disons que la commune de rattachement a été inventée pour rendre notre vie difficile. Elle a aussi pour but de rendre compliqué le travail des employés de mairie, eux aussi victimes de cette vieille loi compliquée »."

Source : échange téléphonique avec la rédaction.
Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 18:53

images-copie-1.jpegLes évènements qui ont récemment impacté la communauté Rom en différents points de l'Hexagone (et bientôt à Strasbourg ?) auront au moins eu pour conséquence, si ce n'est le "mérite", de mettre en lumière le travail opiniâtre des différentes associations oeuvrant à la défense et à l'insertion de cette population injustement discriminée.

Parmi elles, Latcho Rom (association de promotion de la culture rom et de soutien aux familles vivant à Strasbourg) qui s'attache à :
- combattre toutes formes de discriminations faites aux populations roms,
- rechercher des solutions adaptées aux besoins de ces populations en matière de santé, de scolarisation, de logement,…
- promouvoir et valoriser la culture rom,
- permettre une meilleure articulation entre le travail des divers acteurs intervenant de près ou de loin sur ces populations,
- être un interlocuteur vis-à-vis des institutions et des ONG.

Et c'est à ce dernier titre d'interlocuteur que Latcho Rom publie ce jour sur sa page Facebook le communiqué suivant :

"Les associations œuvrant à Strasbourg en faveur des Roms saluent la réaction du Maire de Strasbourg suite aux annonces gouvernementales sur les Roms, mais regrettent le maintien des démarches d’expulsions en cours.

Dans un communiqué diffusé le jeudi 23 août 2012, le Maire de Strasbourg, Roland Ries, a salué les annonces prises par le gouvernement en faveur de l’insertion des Roms et rappelé l’engagement de la collectivité.

Nous, associations engagées aux côtés des familles Roms vivant à Strasbourg, accueillons favorablement la constitution à venir d’un groupe de travail en vue de faciliter l’échange d’informations et l’identification de solutions adaptées et concertées. Nous sommes convaincus que la mise en place d’un dialogue structuré entre tous les acteurs impliqués permettra d’améliorer la situation de manière durable. Comme nous l’avons déjà annoncé, nous sommes prêts à apporter notre contribution en ce sens.

Nous regrettons néanmoins que les démarches d’expulsions en cours auprès du tribunal soient maintenues, alors que ce groupe de travail ne s’est pas encore réuni. A la grande précarité dans laquelle vivent les familles Roms à Strasbourg s’ajoutent l’angoisse et la peur du lendemain. Nous réitérons notre demande de stopper les procédures, coûteuses pour tous, dans l’attente de l’identification de solutions alternatives."

Strasbourg, le 24 août 2012

Signataires : Médecins du Monde-Strasbourg, Emmaüs Mundolsheim, Arpomt, Cercle Menachem Taffel, Latcho Rom, MRAP, Changer d’R,


Contact : latchorom.strasbourg@gmail.com 

Addendum :
 Le Collectif SDF Alsace, représenté par sa porte parole, Monique Maitte, précise qu'il se joint à cette démarche et cosigne donc le communiqué ci-dessus, en le complétant comme suit : 
"Nous demandons qu'aucune expulsion de campement ne soit exécutée sans que des solutions de stabilisation de toutes les personnes concernées soient trouvées.
Si nous n'avons jamais douté de l'engagement de la municipalité auprès des personnes sans-abri, force nous est de constater qu'il reste beaucoup à faire et plus encore pour nos compagnons venus d'ailleurs."

Collectif SDF Alsace
Monique Maitte - Porte Parole
Page Facebook - Site Internet.


 

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Gens du voyage
commenter cet article

A l'affiche...

...du cinéma Le Rohan - Mutzig
-> Programmation

le_rohan__470.jpgSoutenez les petites salles !

Observatoire citoyen

Pour suivre votre député à la trace (parlementaire) :
-> cliquez "coucou.je-suis-là.fr"

k5594297
1044315 483847185025194 962985576 n

Le blog à l'international

Pour accéder à la version polyglotte
du blog,
 traduit en 55 langues
modimes et dominantes,
---> actionner la moulinette
__________________________________

vache-loul.gif- Spécimen de Stierkopf -