Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : S'Molshemer blog
  • S'Molshemer blog
  • : Contemplation + ou - critique d'une belle assoupie dans son alcôve territoriale, assortie de coups d'oeil ailleurs...
  • Contact

Profil

  • Stierkopf
  • Retraité de l'enseignement supérieur

Recherche

The ultimate selfie

poleurs.jpg(Dessin Poleurs)

20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 08:14

Conçue comme un prolongement concret et pratique au film Demain, la collection "Je passe à l'acte" (Editions Actes Sud) apporte un ensemble de réponses à tous ceux qui sont sortis de la salle de cinéma avec le désir d'agir ici et maintenant, ensemble, en faveur de la transition. Ressources indispensables au démarrage de chaque projet, ces ouvrages ont une approche identique articulée en six chapitres : Pourquoi ? / S'entourer / S'équiper / Se lancer / Tenir bon / Et après...

Dernier ouvrage en date paru dans cette collection (fin mai 2017), l'opuscule (64 pages) "Faire la fête sans détruire la planète" répond à cet état d'esprit tout en s'inscrivant opportunément dans l'actuelle période estivale, jalonnée de réjouissances d'été diverses et variées. Des fêtes parfois sources de gaspillages et de gabegie environnementale.

Présentation par l'éditeur :

"Quand les rythmes s’accélèrent et que la vie s’emballe, une fête entre amis est un répit : lâcher-prise, éclats de rire et temps suspendu, enfin ! Mais elle est aussi, bien souvent, synonyme de gabegie : malbouffe, goinfrerie, gâchis. Pourquoi ? Parce qu’en ces moments qu’on voudrait différents, nous nous laissons malgré nous rattraper par nos vieux démons : vitesse et précipitation.
Chips, vaisselle en plastique et poubelles débordantes ne sont pas une fatalité. Pour que fiesta ne rime pas avec Attila, il suffit de peu de chose : une manière légèrement décalée de penser la convivialité. Une reconquête de sa liberté.
Du buffet aux cadeaux, en passant par la musique et la déco, la fête est une belle entrée pour découvrir, et faire découvrir à ses proches, une multitude de pistes vers la transition. Car ces voies nouvelles, simples et souvent ludiques, ont toutes cela en commun : lorsqu’on ose les tester, elles se révèlent enthousiasmantes."

Actes Sud Sciences humaines.
Collection "Je passe à l'acte" - Coédition Kaizen - Ekolibris.
Mai 2017 / 14,0 x 19,0 / 64 pages.
ISBN 978-2-330-07801-0.
Prix indicatif : 8,00 €.

Repost 0
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 08:36

Suggestion de lecture viatique, avant reconversion alternative, aux "dégagés" du 11 juin passé et du 18 juin électoral à venir :

Présentation par l'éditeur :

Mettre un pied devant l'autre est chose naturelle, acquise et gratuite ! Mais, à l'heure de la (très) grande vitesse, on marche aussi pour « cheminer » :
- en soi pour se délester de « poids » qui encombrent,
- vers l'autre et la nature, et s'ouvrir le coeur et l'esprit,
- sur un plan spirituel.

ALORS EN ROUTE !

Naturopathe et psychothérapeute, Odile Chabrillac est une marcheuse passionnée qui a notamment arpenté le Camino ou Chemin de Compostelle. Ultreïa !

Parce qu'elle marche « corps et âme », Odile Chabrillac sait nous prendre par la main et nous montrer tout ce que cheminer peut changer en nous : la liberté, l'allègement des pensées, le dynamisme, la créativité... On trouve tout cela, et bien plus encore, au bout de nos échappées pédestres !

- PASCALE SENK, auteure de L'Effet haïku -

Paru le 07/04/2017 / Editeur Leduc S. / 220  pages / 16 €

Repost 0
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 10:25

Dixit Pat Thiébaut, "l'agité du local" et "Illustarteur" patenté de Still, qui dédicace actuellement son nouveau bouquin fraîchement paru chez Le Verger Editeur.

Mais quand et où cela donc ? A Strasbulles pardi, le festival BD de Strasbourg, qui se tient place Kléber tout au long de ce lumineux week-end de la Pentecôte, chaque jour que Dieu fait, de 10h à 18h.

Offrande du jour : 64 pages de délires au prix modique de dix euros ! « Pour oublier la tristesse électorale du moment ».

Cap sur Strasbourg donc : l'Illustarteur nous y attend, la plume alerte et rigolarde...

On a la vie qu'on se fait...
On a la vie qu'on se fait...
On a la vie qu'on se fait...
Repost 0
Published by Stierkopf - dans Planche à livres
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 14:32

Mettre la confiance au coeur du travail,
et l'humain au coeur du système

Paru le 22 mars 2017 aux éditions Flammarion (18,00 €), le livre d'Alexandre Gérard (*), "Le patron qui ne voulait plus être chef", plaide pour libérer l'entreprise de sa hiérarchie.

Présentation par l'éditeur :

"Trois cents salariés, 21 millions de CA : s'il n'a pas démarré par la grande porte, à 36 ans Alexandre Gérard est l'heureux patron d'un groupe florissant. Mais en 2009, il est frappé de plein fouet par la crise et bientôt contraint de licencier. Comment redresser la barre et motiver des troupes désormais tétanisées ?

C'est alors qu'il décide de révolutionner son mode de management en vertu d'un principe fort : un salarié épanoui est plus performant qu'un salarié fliqué et infantilisé. Cessant de diriger à coups d'interdits et de procédures, il apprend à faire confiance - à partager avec ses équipiers l'information et la prise de décision, à solliciter la créativité de tous, supprimant au passage les signes de pouvoir. Symbole suprême de la révolution en cours : alors que s'ouvre l'épineux chantier des rémunérations, Alexandre part faire le tour du monde...

Devenu aujourd'hui l'un des principaux acteurs de l'entreprise libérée, il raconte son "grand saut" : les rencontres qui l'ont inspiré, les étapes de sa démarche, ses écueils aussi... Et surtout, la nécessaire et profonde transformation du patron lui-même.

Un témoignage vivifiant, qui accompagnera tous les managers soucieux de remettre l'humain au coeur du système."

(*) Alexandre Gérard est président de Chrono Flex et du groupe Inov'On. Membre de la deuxième génération d'entreprises libérées, il accompagne aujourd'hui les dirigeants qui s'engagent dans le processus, convaincu pour sa part que, dans moins de cinq ans, le monde de l'entreprise aura massivement basculé vers des organisations de confiance.

Vidéo :

Repost 0
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 09:15
Un livre rétro-prospectif

Un album qui éclaire le présent

Avec « Papa, pourquoi t’as voté Hitler ? », les auteurs Pef et Didier Daeninckx signent un album relatant de 1933 à 1945 les années nazies en Allemagne.

Paru en octobre 2016 aux éditions "Rue du Monde" (collection "Histoire d'histoire"), cet album jeunesse se pose comme une réflexion sur la responsabilité des individus confrontés à des choix de la pire espèce. Une histoire qui n’est pas sans résonance avec le présent, à l’heure où les populismes s'instillent de moins en moins subrepticement, partout dans le monde.

Allemagne, mars 1933. Rudi a sept ans. Il accompagne ses parents au bureau de vote. C'est la première fois qu'il les voit se disputer. Très vite, on comprend que son père s'apprête à voter pour le parti d'Adolf Hitler et aimerait que sa femme fasse de même. Ce qu'elle refuse absolument.

C'est à travers le quotidien de cette famille, de 1933 à 1945, que nous suivons l'ascension d'un régime fasciste légalement élu. Le peuple sans travail qui veut croire au miracle, la désignation d'un bouc émissaire, la censure artistique, la petite soeur handicapée qu'on veut retirer à sa famille, les enfants noirs mis de côté, les autodafés de livres « écrits par les juifs, des livres marxistes, pacifistes ou des romans publiés par des opposants. », la mise au pas de la presse… Ce récit à hauteur d'enfant permet de comprendre comment, une marche après l'autre, le totalitarisme nazi s'implante et bride toute réaction. La porte est ouverte à toutes les dérives, jusqu'à l'inimaginable…

« On ne peut pas dire qu’en 1933, les Allemands qui ont voté Hitler aient été pris par surprise, ils ont choisi d’installer un régime dictatorial », explique Didier Daeninckx. « Notre attitude est d’interroger cette période durant laquelle il y a eu une course vers l’abîme, où des mouvements nationalistes, racistes, ont eu droit de cité. » Difficile de ne pas faire le lien avec les temps présents : installation (par les urnes) de régimes nationalistes en Hongrie, en Pologne, en Turquie, influence croissante de l’extrême droite en Europe et ailleurs...

« Dans de nombreux pays, les gens s’expriment par exaspération, par manque de réflexion, par mauvais instincts, ils votent pour la pire des solutions », constate encore l'auteur, « La catastrophe, ce n’est pas toujours quelque chose qui survient comme un orage qui éclate, comme un ouragan qui s’abat sur le monde. Ça peut aussi être le fruit de la volonté des hommes qui, par leurs actes, ont mis en marche un engrenage funeste. »

Bref, l’album se conclut sur les décombres d’une ville en ruine, avec cette question de l’enfant devenu adolescent : « Papa, pourquoi t’as voté Hitler ? ».

A mettre entre toutes les mains en nos temps troublés, où l'histoire bégaie sérieusement.

(Source éditeur).

Un livre rétro-prospectif
Repost 0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 08:44
Député, un métier ?

Paru le 13 avril dernier aux Editions Raisons d'agir et co-rédigé par trois jeunes chercheurs* de l'Université de Strasbourg (laboratoire SAGE), cet ouvrage passe au scanner la professionnalisation accrue des députés au XXIe siècle, leur engagement précoce, leur carrière, de plus en plus longue, la routine de leur fonction ou les différents aspects du métier d'élu.

En introspectant leur quotidien, les auteurs donnent à voir les principales transformations du champ politique français des dernières décennies.

Présentation par l'éditeur :

"De Nuit debout au Tea Party étatsunien, de Donald Trump à Emmanuel Macron, la dénonciation de l’establishment est devenue un thème récurrent de la politique contemporaine. À droite comme à gauche, aux marges comme au centre, la critique d’un « système » qui monopoliserait le pouvoir est omniprésente.

À partir d’une enquête originale menée à l’Assemblée nationale, ce livre dresse un tableau inédit de la politique française. Celle-ci est profondément marquée par le phénomène de professionnalisation des élus, toujours plus nombreux à avoir été des salariés de la politique, depuis leur plus jeune âge et au point d’y réaliser toute leur carrière. Il faut désormais avoir passé un temps bien plus long – deux fois plus comparé aux années 1970 –, avant de pouvoir espérer parvenir aux responsabilités nationales. Constat sans appel de ces transformations, ce livre met en lumière leurs conséquences sur la politique contemporaine comme sur la démocratie."

Complément : article du journal "Le Parisien".

* A propos des auteurs :

- Julien Boelaert est docteur en économie. Ses travaux ont  pour objet la sociologie politique du travail au parlement (Parlement européen, Assemblée nationale), la réflexion méthodologique sur la place et l'opportunité des données numériques et de l'apprentissage statistique (machine learning) dans les sciences sociales, sur l'économétrie et la consommation des ménages.
- Sébastien Michon est chargé de recherche au CNRS (SAGE, Université de Strasbourg). Ses travaux portent sur le personnel politique français et européen.
- Étienne Ollion est chargé de recherche au CNRS (SAGE, Université de Strasbourg). Il est spécialiste de sociologie de l’État.

Editions Raisons d'agir
Format broché - 152 pages • 8 €
ISBN : 9782912107893

Image-source : Le Parisien

Image-source : Le Parisien

Repost 0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 09:12

Assemblée tirée au sort, démocratie liquide (mix entre démocratie représentative et démocratie directe), plateformes collaboratives, partis nouvelle génération, engagement "à la carte", vigie citoyenne, impact du numérique, gouvernance en "circuit court"…

Deux années durant, les auteurs sont partis à la rencontre des innovations politiques de la planète, loin, bien loin des sentiers battus et rebattus par notre système à bout de souffle. Un cheminement dont ils ont tiré un livre et une conviction : l'urgence de repenser le rapport entre pouvoir et citoyens.

Présentation par l'éditeur :

"Abstention galopante, désertion des partis politiques, impuissance des élus face aux maux de notre société… : longue est la liste des symptômes de notre démocratie malade. Face à ces constats moroses sans cesse répétés, il est urgent d’agir.

Quelles sont les alternatives crédibles pour sortir de l’impasse ?

Pour répondre à cette question, les auteurs ont sillonné la planète pendant près de deux ans et sont allés à la rencontre de 80 défricheurs qui expérimentent de nouveaux remèdes en dehors des sentiers battus.

Les initiatives qui ont fait la preuve de leur efficacité existent : en Islande, des citoyens tirés au sort rédigent eux-mêmes leur Constitution ; en Espagne, des partis politiques « nouvelles générations » redonnent le goût de s’engager ; en Argentine ou en France, des électeurs co-rédigent les lois avec les parlementaires sur des plates-formes collaboratives ; un peu partout, des élus inventent de nouvelles manières de gouverner…"

À partir de ces expériences inédites, ce livre décrypte la transition démocratique à l’œuvre. Il ouvre des pistes de réflexion pour renouveler notre démocratie et propose des solutions concrètes dont chacun peut se saisir. Et il apporte des raisons d’espérer."

"Ce qui a motivé notre livre ?
Transposer à la vie politique ce mouvement de collaboration et d’horizontalité que l’on observe dans le monde économique, social et éducatif."

Auteurs : Romain Slitine, consultant et maître de conférences à Sciences Po Paris, et Elisa Lewis, entrepreneure, tous deux membres du collectif Démocratie Ouverte, qui développe et accompagne les initiatives de transition démocratique.

-> Entretien avec les auteurs sur le webmagazine Ouishare - Itinéraires pour une société collaborative.   

Parution en septembre 2016 aux Editions "La Découverte"
Version papier : 15,00 € - Version numérique : 9,99 €

Repost 0
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 09:17

Paru le 2 mars 2017, il est publié aux Editions du Seuil, et signé par René Dosière, député de l’Aisne et ancien vice-président de l’Assemblé nationale. Mais pas seulement...

Présentation par l'éditeur :

"René Dosière est un rocardien de la première heure. « Penser clair, parler vrai, agir juste » est resté sa devise. C’est au nom de ses convictions qu’il dénonce depuis de nombreuses années gabegie, mauvaise gestion et pratiques douteuses dans l’organisation de nos finances publiques.

En fin de mandat présidentiel de la gauche, il dresse un état complet de la situation budgétaire de la France, des avancées et des blocages, et apporte des réponses précises et nouvelles sur le coût des campagnes électorales, la rémunération des élus, le financement des partis, le train de vie des pouvoirs publics…Fort de son expérience, il propose des solutions vers plus de rigueur, de transparence et de contrôle démocratique.

Le député René Dosière a décidé de ne pas se présenter aux législatives en 2017, il est donc, plus que jamais, libre de sa parole, libre d’intervenir dans la campagne présidentielle, pour exiger qu’entre argent et politique la morale s’impose."

René Dosière s’est fait connaître par son travail scrupuleux et tenace sur la gestion des finances publiques. Il est l’auteur notamment de L’argent caché de l’Élysée (2007), L’argent de l’État (2012), L’État au régime (2012).

Editions du Seuil / Collection "Documents" / Date de parution 02/03/2017 / 20.00 € TTC / 272 pages / EAN 9782021360455.

Dessin Deligne

Dessin Deligne

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Planche à livres
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 08:40
Editions Robert Laffont

Editions Robert Laffont

Présentation par l'éditeur :

"Ce livre révèle les véritables raisons de la crise de confiance qui éloigne un nombre grandissant de Français de la classe politique actuelle et ébranle notre démocratie.

La présidentielle de 2017 est censée opposer trois grandes forces politiques : la gauche, la droite et le Front national. Pour Brice Teinturier, cette tripartition, réelle mais trop ressassée, occulte l'émergence d'une quatrième force qui a progressé au moins autant que le FN en dix ans et qui bouscule plus sûrement encore la gauche et la droite : un puissant courant de pensée qui exprime un dépit et un détachement profond à l'égard de la politique – « Plus rien à faire de tout ça ! » – ou, plus encore, une rupture rageuse – « Plus rien à foutre de tous ces gens ! » Ce que l'auteur appelle la « PRAF-attitude ».

Pour Brice Teinturier, celle-ci montre à quel point le malaise de la démocratie est important en France. Effondrement de la morale et crise de l'exemplarité, confusion de la politique et de la téléréalité, mutations de l'information et influence des réseaux sociaux : il en analyse les origines et les conséquences, pointe les dérives, relève les solutions.

À la veille d'une élection présidentielle décisive, le poids de cet électorat particulier sera déterminant. Mais au-delà du sort des candidats eux-mêmes, il influera aussi sur l'avenir de notre système démocratique."

Paru le 23 février 2017 aux Editions Robert Laffont
197 pages - 18,00 € - ISBN : 2-221-19921-9

Un bouquin de circonstance
Repost 0
Published by Stierkopf - dans Planche à livres
commenter cet article
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 10:08
Histoire de se forger une opinion

Présentation par l'éditeur :

"Libérale ou étatique, aucune des solutions tentées par nos gouvernements pour sauver un modèle devenu obsolète n’a abouti. La France compte aujourd’hui 5 millions de chômeurs, plus de 8 millions de pauvres et elle finance ses retraites par le déficit. Pourtant la plupart des candidats à l’élection présidentielle reviennent avec leurs mêmes vieilles recettes.

Seule émerge une proposition originale : le revenu de base. Son principe ? Verser à chacun, de sa naissance à sa mort et sans condition, une somme qui lui permettrait de vivre une existence décente. Et d’exercer pleinement sa citoyenneté. Un sujet d’actualité dans un monde où le travail, la croissance et les carrières ne sont plus garantis.

Cette proposition n’est-elle qu’une utopie ? En quoi pourrait-elle concrètement changer nos vies ? Pourquoi de plus en plus d’intellectuels, d’économistes, de politiques veulent-ils l’expérimenter ? Pour quelle raison ce concept est-il défendu à la fois par des libéraux et des altermondialistes ? Risque-t-il de fabriquer une société d’assistés ? Quelles sont les pistes pour le financer ?

Sans parti pris, mais avec la conviction que ce débat doit enfin être mis sur la table, les auteurs donnent pour la première fois les outils clairs et précis afin de bien comprendre ce sujet complexe mais crucial. Et de permettre à chacun de se faire son opinion. En toute liberté."

Ed. Actes Sud - Domaine du possible - Janvier 2017 - 18 €

Histoire de se forger une opinion
Repost 0
Published by Stierkopf - dans Planche à livres
commenter cet article

A l'affiche...

...du cinéma Le Rohan - Mutzig
-> Programmation

le_rohan__470.jpgSoutenez les petites salles !

Observatoire citoyen

Pour suivre votre député à la trace (parlementaire) :
-> cliquez "coucou.je-suis-là.fr"

k5594297
1044315 483847185025194 962985576 n

Le blog à l'international

Pour accéder à la version polyglotte
du blog,
 traduit en 55 langues
modimes et dominantes,
---> actionner la moulinette
__________________________________

vache-loul.gif- Spécimen de Stierkopf -