Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : S'Molshemer blog
  • S'Molshemer blog
  • : Contemplation + ou - critique d'une belle assoupie dans son alcôve territoriale, assortie de coups d'oeil ailleurs...
  • Contact

Profil

  • Stierkopf
  • Retraité de l'enseignement supérieur

Recherche

The ultimate selfie

poleurs.jpg(Dessin Poleurs)

2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 17:22

picto_alternance-02.jpg

Un tout nouveau "cercle" pointe discrètement le bout de son museau participatif dans le paysage "rurbain" de la cité Bugatti -> l'association Echos-Citoyens :

- Echos, parce que la vie de la cité doit susciter le dialogue,

- Citoyens, parce que la citoyenneté est l'unique moteur de la démocratie en action.

Dans le souci d'animer en ce sens la vie locale (vaste chantier), elle affirme "s'attacher au développement d'un modèle urbain plus participatif et solidaire."
Et invite tout un chacun à venir en débattre le jeudi 15 janvier 2015 (20h15, caveau Bugatti, Hôtel de la Monnaie) sur le thème "Molsheim, j'y vis et j'en parle". Les prémices d'un forum ou "agora" municipal en quelque sorte.

Une occasion en tout cas "d'échanger et de réfléchir collectivement, d'être acteurs" et non plus seulement spectateurs "de la vie locale, de créer un lieu d'animation de la vie sociale et culturelle à Molsheim."

Bigre, mais comment donc et via quelles procédures ? -> via "l'établissement d'un lien direct et d'un dialogue entre les citoyens et les élus, l'apport de compétences et de capacités d'analyse sur les dossiers locaux pour contribuer à la construction d'une conscience citoyenne responsable et écologique favorisant un urbanisme durable"
En clair le partage et la mise à disposition, pour peu qu'on y prête attention, de gisements d'expertise citoyenne encore inexploités à Molsheim.

Ceci dit et au vu de la "démocratie" hyper-représentative en vogue in situ depuis des décennies, va leur falloir s'accrocher, nos "Echos-Citoyens", pour bousculer un tant soit peu le mode de gouvernance égocentré que l'on sait, au risque a contrario de voir leur sympathique offre de "service en co-construction" se réduire in fine à l'état de monologue à sens unique (cf l'initiative ci-après : clic !). 

M'enfin bon, ça ne mange pas de pain et ça vaut toujours le coup d'essayer.
Qui sait ? Qui ne tente rien…
Bref, un accident participatif est si vite arrivé -> et ça n'arrive pas qu'aux
autres
.


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 08:40

Dernière ligne droite :elections.jpg-> Modalités...Unknown.jpegL'inverse aussi parfois, me susurre mon voisin, pêcheur invétéré.
Pas faux. Ceci dit, la pêche à la ligne génère itou ses frustrations.
Ce qui ne dissuade nullement le pêcheur de tremper l'hameçon.
Idem pour le glissement du bulletin dans l'urne, 
un tiens (le droit de vote) valant toujours mieux 
que deux tu l'auras (ou pas).
Quitte à voter blanc... en toute citoyenneté.


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 10:12

Une innovation à saluer dans le magazine municipal "Le Molshémien", à savoir l'apparition d'une rubrique intégralement consacrée au droit d'expression des élus.

Car rappelons aux oublieux que deux groupes d'expression différente coexistent désormais, depuis le printemps dernier, au sein du conseil municipal de Molsheim : 
- le groupe "Avançons ensemble pour Molsheim" (solidement majoritaire / 27 élus, maire compris),

- le groupe d'opposition "Ensemble, construisons une démocratie locale à Molsheim" (frêlement minoritaire / 2 élus),
ces derniers pouvant accéder durant le présent mandat à un espace de libre expression de ses positions, de ses ressentis plus ou moins locaux et autres états d'âme du moment, dans "Le Molshémien".

Un espace où ne manque pas de s'engouffrer itou, c'est de bonne guerre (cf ci-dessous, en première moitié de page) l'équipe du maire.

A contrario, le groupe d'opposition semble avoir été pris de court pour le numéro 75 (Hiver 2014-2015), si l'on en croit l'explication suivante : "Texte non parvenu dans les délais impartis"... notifiée ci-dessous, en milieu de deuxième moitié de page.

Dur dur, l'apprentissage de la démocratie (et de ses contraintes) dans la cité Bugatti... 

(cliquer pour agrandir)Image-numerisee.jpeg


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 12:36

Qui a dit ? -> "A titre personnel, j'ai toujours fait des choix, refusant les postures confortables car la politique est un engagement et non une rente".

Le député-maire de Molsheim dans le "Billet d'humeur" introduisant sa Lettre d'octobre 2014 (pub !).

Un engagement parfois peu "rentable", en effet, à en lire sa "Déclarations d'intérêts et d'activités au titre d'un mandat parlementaire", établie en janvier 2014 et publiée en juillet dernier sur le website de la HATVP (Haute Autorité pour la transparence de la vie publique).

Laquelle fait état notamment d'une indemnité mensuelle de 73 euros nets (!) perçue en sa qualité de Président de la Com'com Molsheim-Mutzig, après son avènement à l'Assemblée nationale :

HATVP-copie-1.jpg

Une belle abnégation, assurément, vu le job assumé. Et qui force le respect. A fortiori sachant que le Conseil de ladite Com'com, en sa séance du 17 avril 2014, avait fixé son indemnité de fonctions comme suit : 

ComCom

= un montant brut de 2 565,99 €/mois.

Quid du différentiel sacrifié, soit plus de 2 400 euros mensuels ? -> Sans doute victime du mécanisme d'écrêtement qui plafonne, en cas de cumul (et c'est le cas), les indemnités liées à l'exercice d'un ou plusieurs mandat locaux en sus de celui de député. Le "trop-perçu" étant reversé dans le pot budgétaire commun de la collectivité concernée.

Last but not least, chacun aura pu noter au passage que le SIVOM (sous perfusion) et le Foyer de la Basse-Bruche (en convalescence) sont présidés on ne peut plus bénévolement.

Ceci dit, nulle inquiétude, notre élu ne se retrouvant pour autant pas sur la paille : outre son indemnité municipale de 1er magistrat maintenue (2 373,11 euros nets/mois), son investissement national se trouve largement amorti via les défraiements parlementaires divers et variés décrits par le menu, sur le site de l'Assemblée nationale, dans la fiche de synthèse n°17 intitulée "La situation matérielle du député".
Pas spécialement désespérée.
Que voulez-vous, on ne saurait vivre que d'amour, d'eau fraîche et d'idéal politique...
trez-frais-mandats-226x300.jpg


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 05:45

BBZ.jpg
Qui sont en effet ces gens heureux d’agir pour le pays, de contredire la fatalité, ces citoyens enchantés de faire participer les Français au règlement de leur propres difficultés, ces rêveurs actifs, pragmatiques et qui jubilent ?

°
De gauche, de droite ou rien du tout, on les déniche via le site bleublanczebre.fr, leur lieu d'action plus que d'expression, au service de la population.
Impossibles à dresser, ils ne promettent rien, ils font et appellent leurs concitoyens à les rejoindre sur leur territoire Bleu Blanc Zèbre (do-tank et non think-thank), à s'auto-gouverner et à passer à l'acte citoyen. Ils n'ont pas pour ambition de prendre le pouvoir tel un parti politique, mais invitent chacun à l'exercer avec joie.
°
Les Zèbres ne sont pas des "diseux" mais des faiseurs, fédérateurs de solutions pragmatiques pour la population, réunis dans l'action et qui refusent de tout déléguer : "Le passage à l'acte est souriant, les promesses dépriment…" (extrait de leur Appel
).
°
La réunion des Zèbres forme une sorte de "gouvernement civil" qui propose aux citoyens d’agir concrètement en se prenant en main, avec pour objectif de traiter avec civisme et un franc plaisir tous les sujets dont est censé traiter un gouvernement : éducation, création d’entreprises, logement, écologie, culture, pouvoir d’achat, etc.
°
Aperçu vidéo de leurs premières initiatives :

-> En savoir plus...



Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 08:00

Bandeau_Cles_de_la_republique-7b085.jpgA visionner sur le site LCP (Assemblée Nationale), une série vidéo de programmes courts, animés et fort didactiques sur les institutions, soit au total 30 épisodes traitant de thèmes liés à l'exécutif, le législatif, le judiciaire, la société et l’international).

Exemple : l'Intercommunalité 

Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 00:05

l-enqueteur-ou-detective-_49d3454e9cc9e-p.gif
Décidément, les voies postales du Chournal semblent quelquefois un bessele tortueuses, si ce n'est aléatoirement impénétrables selon la nature et le contenu des courriers qui lui sont adressés.
En clair, tout n'y transite pas toujours comme une lettre à la poste.

On se souvient ainsi d'une intéressante missive ("La lettre égarée") d'André Schmitt, ancien maire de Duttlenheim, momentanément engloutie dans les méandres internes de l'agence DNA Molsheim et publiée par défaut dans le présent blog... avant surgissement inespéré (car fort tardif) au détour de telle page locale du Zittung régional. 

Phénomène idem concernant le communiqué ci-dessous, évaporé du côté de la rue de Saverne (à la hauteur du n°14), il y a quelque temps déjà et dont on est sans nouvelles depuis lors (comme quoi il n'y a pas que les avions qui disparaissent...).

Cela étant, S'Molshemer blog se glisse volontiers dans la fourrure d'un secourable Saint-Bernard, chien de montagne spécialisé dans la recherche en avalanche (de courrier ?), pour extirper et réactiver, en le reproduisant in extenso, le communiqué ci-après :

- Communiqué -

"Les sections du Parti Socialiste de la Vallée de la Bruche et de la Bruche Piémont Mossig ont eu connaissance d’un courrier envoyé fin mars aux maires membres du Sélect’om et tiennent à réagir à ce qu’elles considèrent comme une lettre d’intimidation inadmissible dans une démocratie ! 

Cette lettre, qui met en avant un litige personnel entre M. Furst et M. Dubois, son adjoint lors du précédent mandat, pour exiger qu’aucune commune ne désigne ce dernier comme délégué du Sélect’om sous peine de représailles, n’est tout simplement pas digne d’un député-maire censé incarner la défense des valeurs républicaines, et notamment celle consistant à promouvoir l’égalité des droits dans le respect des citoyens et donc des personnes. 

Les griefs personnels  évoqués mettent en relief les méthodes féodales que nous retrouvons de manière de plus en plus décomplexée chez certains élus locaux, qui confondent l’intérêt général des citoyens avec leurs intérêts particuliers. Nous condamnons fermement cette pratique politique qui consiste à déployer la crainte au mépris de la démocratie locale. Nous serons vigilants pour que de tels comportements soient dorénavant dénoncés et publiés."

Voilà qui est fait, pointé et publié, en tout cas dans la présente colonne faute de pouvoir investir celles, plus bordurées, de la PQL (Presse Quotidienne Locale). 
Du moins jusqu'à ce jour...


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 07:19

picto1.gifLes récentes élections municipales à Molsheim se sont notamment soldées par la propulsion sur orbite communale (mais non intercommunale) de 2 conseillers d'opposition face à 27 élus majoritaires, maire inclus.

Dans ce contexte pour le moins déséquilibré en terme "d'expression du pluralisme", quels sont objectivement les droits en la matière du "groupe" ultra-minoritaire précité ?
-> Coup d'oeil ciblé sur le
 Guide du maire 2014
 accessible via le website Collectivités-locales.gouv.fr (extraits) :

"Les droits de l’opposition

Afin de garantir l’expression du pluralisme et de permettre au public de connaître les différents points de vue des élus sur les affaires communales, le législateur a reconnu un certain nombre de droits aux élus de l’opposition au sein du conseil municipal. 

Ainsi, conformément à l’article L. 2121-27-1 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), dans les communes de 3500 habitants et plus qui diffusent, sous quelque forme que ce soit, un bulletin d’information générale sur les réalisations et la gestion du conseil municipal, un espace est réservé à l’expression des conseillers de l’opposition municipale, dans les conditions fixées par le règlement intérieur.

Ces dispositions, rédigées en termes généraux, s’appliquent à la communication régulière sur les actions menées par la municipalité, quel que soit le support utilisé : publications périodiques éditées directement par la commune ou gérées par un tiers, diffusion sur papier ou par les nouvelles technologies de l’information et de la communication. En cas de limitation de leur droit d’expression, les élus de l’opposition peuvent saisir le tribunal administratif afin de mettre un terme à ces manquements à la légalité.

Toutefois, il convient de rappeler que le droit d’expression sur les affaires communales doit être exercé par leurs titulaires, qu’ils soient de la majorité municipale ou de l’opposition, dans le respect des règles fixées par le code électoral et par la loi du 29 juillet 1881 relative à la liberté de la presse. La loi de 1881 définit notamment le directeur de publication, en l’occurrence le maire, comme auteur principal des crimes et délits commis par voie de presse. Ainsi, la responsabilité du maire, en tant que directeur de la publication, doit être appréciée à l’aune de la jurisprudence administrative, mais également de la jurisprudence judiciaire."

Dont acte… Ceci étant, on attend avec curiosité la première communication, dans ce cadre et sur tous supports, des deux conseillers étiquetés "Ensemble, construisons une démocratie plus participative" à Molsheim. 

"Enfin, conformément à l’article L. 2121-27 du CGCT, les élus de l’opposition peuvent disposer sans frais d’un local commun."

50px-Crechem.pngA la bonne heure ! Elle sera pendue quand (et où), la crémaillère ?


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 04:24

ob_c24915_01090004-photonb-emmanuel-0.jpeg
A Saillans, les 1 199 habitants
ont tous été élus au premier tour !

Ils en avaient assez que le maire sortant décide seul : les habitants de ce village de la Drôme ont travaillé pendant des mois à l'élaboration d'une liste collégiale en vue des récentes élections municipales, et amorcé ainsi une riche expérience de démocratie participative (-> vidéo).

Découvrir dans le détail cette belle aventure collective sur le site Rue89.fr : "Tous élus !".

Infographie décrivant le fonctionnement collégial participatif à Saillans (cliquer pour agrandir) :fonctionnementcollegialparticipatif-saillans.jpg


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 06:19
35402 1368996949267 3632835 n JPB 1926-molsheim 130

A Kingersheim (68)"la ville qui rassemble", le maire Jo Spiegel a décidé d'enfourcher régulièrement son vélo pour enrichir la démocratie locale via la déambulation cycliste, à la rencontre des habitants dans les quartiers, invités à l'interpeller sur son passage.
Le tout en alternance avec les permanences en mairie, ouvertes à tous sans rdv.

Mode opératoire : le coup de pédale participatif.

A Molsheim (67), Laurent Furst (maître de céans et adepte du "J'avance ensemble") parcourt en chaise à porteurs sa Principauté, pour y saluer ses administrés. Mais une fois l'an seulement (faut pas pousser), à l'approche de Noël.
Hormis les rdv à solliciter tout le restant de l'année, auprès de "certains élus" via un formulaire à pré-remplir en ligne.

Mode opératoire : le brancardage représentatif

-> A quand le jumelage 
pour échange de bonnes pratiques ?


Repost 0
Published by Stierkopf - dans Démocratie locale
commenter cet article

A l'affiche...

...du cinéma Le Rohan - Mutzig
-> Programmation

le_rohan__470.jpgSoutenez les petites salles !

Observatoire citoyen

Pour suivre votre député à la trace (parlementaire) :
-> cliquez "coucou.je-suis-là.fr"

k5594297
1044315 483847185025194 962985576 n

Le blog à l'international

Pour accéder à la version polyglotte
du blog,
 traduit en 55 langues
modimes et dominantes,
---> actionner la moulinette
__________________________________

vache-loul.gif- Spécimen de Stierkopf -